Concours photo

Partenaires

Sur Facebook

Cabriolet 66, c'est parti

Démarré par machbill, 26 Avril 2018 à 08:38:43

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Contenu du premier message
bonjour toutes et tous,

bientôt 1 an de recherche et plusieurs mois sur le forum où j'ai beaucoup appris des vieux dinosaures  ;), après beaucoup d'hésitations, d'atermoiements, de comparaisons et tout le bastringue, le choix a été fait.
C'est pas forcément rationnel, et un coup de coeur du coté de ma compagne (cabriolet blanc) alors que je regardais de très près un coupé 67 rouge passé, elle a vu le cab et là c'était foutu (ce que femme veut ...).

Mais après tout, partir d'un cabriolet et  investir dans une restauration plus ou moins complète, c'est financièrement plus présentable que de doubler la mise sur un coupé à 16 000 € avec une peinture, un intérieur, toutes les liaisons au sol et des travaux dessous.

Donc voilà, j'ai trouvé mon bonheur chez Denis Maréchal (Savoie), avec un cabriolet 66 code A, BM et un pont autobloquant. Il est à priori complètement d'origine, direction non assistée, freins à tambours. Il vient du Pacific Canada, houlà la rouille, j'en parle plus loin. Pas d'autre histoire connue (importé fin 2017).

Le coup de coeur, il a été pour moi pendant l'essai, la direction n'est pas floue, ok à l'arrêt il faut un peu de bras, mais en roulant c'est précis, on a les remontées de la route. Les freins à tambour, ben ça freine pas mal, et dans l'urgence si on met son poids sur la pédale, on envoie les passagers valdinguer. Les descentes de col au frein moteur je sais faire, je saurai endiguer un échauffement éventuel.
Le moteur bien aidé par la BM 4v, il pousse très très bien, très linéaire en plus, avec bien sûr le couple qui est là très tôt, par rapport à mes essais de 289 code C et BA, c'est vraiment différent et beaucoup plus agréable (je n'aime vraiment pas cette sensation de moulin qui tourne dans le vide au départ de l'accélération avec les BA).

Le son, ben c'est un échappement simple, donc ça ne met pas très en valeur, mais décapoté en accélération, le feulement est là (ok c'est pas un grondement comme avec des magnaflow).

Pas d'infiltration d'eau autre que le radiateur de chauffage qui fuit un peu (elle a ses laves-glaces, mais bon c'est pas une preuve de bon état des cheminées) De toute façon, je me suis promis de ne rouler que par temps sec.

Le pont autobloquant c'est un petit plus dans les épingles de col par chez nous, c'est toujours désagréable la roue intérieure qui patine, mais bon on sait gérer aussi sans.

A bord tout fonctionne, voyant, compteur, jauge, cadran, capote électro-hydraulique en bon état.

Le CT est ok.

Les moins :
- dessous à revoir, beaucoup de rouille à priori non performante, la voiture n'est pas maquillée, elle est dans son jus (ou alors le maquillage est très intelligent en laissant émerger juste ce qu'il faut comme rouille ;-). Torque box cabossé, plaque de renfort cabossé, elle est sans doute passée sur un objet ou un corps quelconque (j'espère qu'elle n'a pas un passé criminel). La structure longerons est ok à priori, la géométrie doit être correcte, il n'y a pas d'usure anormale sur les pneux qui datent un peu (mais ont passé le CT).
- peinture à revoir également, à 10 m ça présente bien, de près ben la rouille est là sur les bas de caisses et de portière, mais là aussi rien d'inquiétant, de toute façon, c'est le genre de voiture qui ne sortira que sur route sèche, et bien rincé par la pluie après les périodes de sel hivernal.
- de la tolerie à faire : jupe et parc-choc avant cabossé et portière passager endommagée, sans doute dû à un problème de charnière.
- L'intérieur rouge est totalement défraîchis avec des déchirures aux sièges.
- toutes les pièces du dessous (suspension, bras de laisons, direction, etc) sont à nettoyer, repeindre ou changer (c'est pour moi ça et ça ne presse pas, travaux d'hiver à venir).
- amortisseur pas beau mais encore fonctionnel, changement à prévoir.
- structure de la capote à repeindre.
- le moteur est à passer à la cosmétique également, mais là aussi rien ne presse.
- joints spi et croisillons d'arbre à revoir,

Tout ça pour un prix que je trouve correct (coup de coeur compris  ;) vu le code A et la BM de 24 500 €, mais elle est au prix vu les travaux à effectuer. Je n'ai pas marchandé car au départ elle n'était pas pas à vendre, (un bon truc de négociateur, mais bon, on la voulait).

Donc en fait Denis, mon vendeur voulait la restaurer pour lui ou une vente beaucoup plus tard, il avait commandé des pièces, aussi dans la foulée il me propose pour 4000 € de plus de :
remplacer les 2 planchers (complet : av et ar), les torque box et la plaque de renfort, la jupe avant (repeinte bien sûr) et le parc choc. Changer la sellerie et les mousses siège avant, les panneaux de portes et la moquette. Fournir le couvre capote, remplacer le radiateur de chauffage. Et assainir les dessous : grattage et peinture époxy.

L'objectif est que j'en profite pendant 3 / 4 ans avant de peut être m'attaquer à une restauration plus complète, notamment le moteur. Tout ce qui est pièces facilement amovibles, je le ferai l'hiver tranquillement (suspensions, direction, etc...).

Donc livraison courant juin à la fin des travaux... l'attente commence, mais je peux aller la voir chaque weekend si je veux.

********************************************
* Numéros d'identification (pour l'instant ça matche)  *
********************************************

Portière et aile :
6F08Axxxxxx
66 Dearborn
Convertible
289 4V

**********
Portière :
76A  color M   trim  25  date:08.J   DSO B7   Axle A   Trans 5
Intérieur standard,
Wimbledon white
Dark red vinyl / red trim
8 septembre
DSO Pacific Canada
différentiel autobloquant : 3.00/1
4 vitesses manual

***********
Pont
WDJ-C
3L00  53x  932

Rapport 3.00
8 pouces
28 dents
Octobre 65
Usine : 932

***********
Plaque moteur sur haut culasse :
289 C 66 10
5-J  250-S

C=usine Cleveland Ohio
année 66
Change level 10 (peinture bleue notamment)
5-J= assemblage octobre 65
250-S : 250= Model 1966 289 4V Engine A code without kickdown linkage and with manual transmission distributor advance curve.
S= has engine manufacture changes for model year 1966

************
Bloc moteur (derrière démarreur)
C5AE - 6015E
(5H18)

************
Manifold (collecteur entrée, haut culasse) : C60E-9425B  : Used with spacer 4V  ports 1.80" x 0.9"

************
Pipe thermostat (thermostat housing) : C50E 859 2A

************
Radiateur : CC4DA Z J71
(2 rangées)

************
Carburateur : Autolite 4100 : C5ZF D
CFM 480  Venturi size : 1.08

************

Démarreur : C30F 11131-A

************
************

Allumeur : C5GF 12127-A  5HA
Tige : C5OF - 12131-A   4a

289 4v single point

**************

Boitier direction

HCC AX 5G 28C

ratio 16/1   Shaft : 41 7/8    Sector 1  model F   SMB-B
bizarre le X, en théorie c'est pour direction assistée !

construite : 28 Juillet 65  équipe C

 Lien

machbill

alors, un garagiste spécialisé dans les américaines a testé et vérifié ma voiture, réglé l'avance à l'allumage et le carbu. Pour lui, l'ensemble est plutôt sain, direction, freinage, bv et moteur qui prend bien les tours.
Pour les accoups et le non démarrage à chaud (il l'a constaté), il pense à la bobine, aux vis platinées  et à un faisceau d'allumage bas de gamme, donc il me commande tout ça et on verra bien.
Il a constaté que beaucoup de pièces semblaient d'origine, donc très vieilles.
Entre temps j'ai déplacé la bobine, telle qu'elle était placée très près de la pompe à eau et encerclé par le tuyau du chauffage. Malheureusement, meme éloignée des sources de chaleur, elle est toujours brulante et les accoups sont toujours là.

Dans les hauts et les bas du weekend :

- nettoyage des contacts veilleuses/clignotant, OK ça remarche
- tentative de changer un phare (position code HS), le carton s'est ouvert par le fond et paf le phare à 29 €  ???
(au moins, j'ai vu comment c'était foutu à l'intérieur, impossible de desceller l'ampoule, elle est scellée moulée avec le réflecteur).
- vitesses difficiles à passer, j'ai graissé le levier, ok c'est vachement mieux,
- tentative de régler le frein à main (complètement inopérant), j'ai donc retendu en dessous, facile à faire, mais malheureusement sans succès, ça ne freine pas les roues et le levier ne s'accroche plus sur les crans. Prochaine étape, démonter les tambours arrières pour voir si tout est bien ok de ce coté.

Voilà, je suis rentré dans le vif, on roule une heure, je commence à asticoter un peu comme on dit (je pars avec 12 points  :), je tolérerai de perdre 1 ou 2 points). Ensuite on bricole 2 ou 3 heures avec plus ou moins de réussite, des commandes en flux permanents sur internet, on découvre la voiture, ses défauts, ses vis foireuses, des fils qui pendouilles (éclairage d'intérieur ou contact de frein à main par exemple, pfff), mais on aime ça lovu lovu

machbill

Fini les accoups et les problèmes de démarrage à chaud après échange bobine, vis platinées et faisceau d'allumage (l'ancien avait une facheuse tendance à se dessertir).

Pour les vis platinés un réglage à 4/10 mm d'ouverture n'a pas marché, impossible à démarrer, j'ai mis 2/10 et là c'était ok, l'arbre n'a pas de jeu, je ne pense pas que la came de l'allumeur puisse s'user. Bon pas grave, l'essentiel est que ça marche avec de belles envolées dans les tours sans pétouille.



olive82

Félicitations pour ton achat

Je vois que toi aussi tu progresses dans tes petites réparations et surtout que tu te fais plaisir.....au final c'est ça le but qu'on a tous

machbill

toujours autant de plaisir avec la voiture, qui freine de mieux en mieux, les garnitures se rodent, ça se sent vraiment.
Je commence à bien la maîtriser, j'ai un circuit pas mal dans mon coin avec des petits cols et de beaux virages, je freine de plus en plus tard, ça doit s'appeler la prise d'assurance ou ....l'inconscience evl

par ces chaleurs, les sièges vinyl sont assez insupportables, c'est vraiment un défaut chez les anciennes.

Cet après midi, j'ai changé les amortisseurs arrières, les anciens étaient des vrais pompes à vélo (ctrl technique obtenu pourtant !). A cette occasion, je trouve que bricoler l'intérieur du cabriolet est sympa, on a la lumière que l'on veut, on peut se mettre debout et on ne se cogne pas la tête.
(j'ai remis les mêmes modèles, des Monroe de base, mais j'ai eu du mal à replacer l'écrou dans la partie supérieur où le filetage était un peu plus court, j'ai dû remettre un des anciens joints caoutchouc bien aplati, sans ça impossible de remettre l'écrou. une fois l'autre joint neuf un peu aplati, je devrais pouvoir remettre le nouveau joint).

j'ai aussi sorti l'autoradio, avec difficulté, une barre de renfort (spécifique au cab ? ) gène vraiment sous le tableau de bord. Dans un autre post, je présenterai la modif que je compte faire sur l'autoradio pour garder une façade d'époque mais avec fonctions modernes (lecture usb ou bluetooth).

j'ai commandé un kit d'outil pour freins à tambour, devant toujours régler le problème du frein à main. C'est rageant, car j'ai jeté mes anciens outils pour tambour, il y a quelques années à l'occasion d'un déménagement (une absence sans doute, car le projet mustang était déjà là, pffff).

Ah oui, je vais aussi changer les garnitures de frein arrière, car l'une est fissurée (voir photo), ça ne serait pas génant en soi s'il n'y avait le risque qu'un morceau se détache et bloque la roue (anecdote lue sur un forum).

Et pour finir, ça commence à concorder matching number avec le décodage d'une petite plaque boulonnée sur la culasse supérieure et qui comporte les inscriptions suivnates :
289 C 66 10
5-J  250-S

C=usine Cleveland Ohio
année 66
Change level 10 (peinture bleue notamment)
5-J= assemblage octobre 65
250-S : 250= Model 1966 289 4V Engine A code without kickdown linkage and with manual transmission distributor advance curve.
S= has engine manufacture changes for model year 1966


machbill

Après 2 nettoyage/rinçage du circuit de refroidissement et échange des durites (avec ressort en bas), la belle ne chauffe plus. Je flirtais avec le max en haut des cols, et aujourd'hui je suis resté sur le premier 1/4 (même s'il faisait plus frais, c'est vraiment concluant).

Sinon, me voici bien documenté, j'ai de la lecture pour l'hiver :

Babass

Planning 2019 Rhône Alpes ==> https://www.mustangv8.com/fr/index.php?topic=50982.0

Présentation de ma Mustang GT/CS 2009 (clique sur la bannière) ==>

machbill

Frein à main opérationnel :
le bon montage du câble et du tirant est comme suit (avec le ressort sous le plancher, et pas coté route) :


machbill

Petite concession à la modernité, installation d'un maître cylindre double, photos Avant, Après.

J'ai bien galéré, le kit fourni n'avait pas les bons filetages, j'ai jonglé entre les noix de tuyauterie 3/8, 7/16 et 1/2 pouces et été obligé d'acheter les bons outils pour faire des collets battus (j'explique ça sur un post dans la rubrique freinage).



machbill

Le push road (il faut réutiliser l'ancien qui a la bonne longueur) était impossible à sortir de l'ancien maître cylindre, une sorte de circlips interne qui est impossible à défaire une fois montée, j'ai dû martyriser le piston pour l'extraire :

lemaka07

Franchement bravo pour ce beau projet et toutes ces explications bien détaillées.  ap:lo
J'habite aux US actuellement jusqu'à l'été prochain, heureux propriétaire d'une 66 289ci je suis également dans la même démarche, un bon coup de jeune pour ma mamie avant le retour en France ou le prix des pièces est bien plus onéreux.
Protection du châssis (coating), frein à main moi aussi, quelques boursouflures sous la peinture bas de caisse et bas de portières ... bref on ne s'ennuie jamais avec ces belles
Pour la peinture je verrais en France car vers chez moi pas évident de trouver un carrossier minutieux
Bonne fin de resto  ;)

machbill

merci, mais pour de l'instant ce sont des interventions mineures, je n'ai pas envie de l'immobiliser de longues semaines, voir de longs mois.

cet hiver, je changerai les lames de ressort arrière, mettrai en place le contacteur pour les feux de recul (absent à l'achat) et le soufflet inférieur du levier de vitesse pour protéger des projections d'eau.

il faut aussi que je mate ce starter automatique qui ne fonctionne pas correctement : à froid le ralentis est très bas et ça cale évidemment aux premiers arrêts, et pourtant la vis de ralenti à froid est à fond,

Il faut aussi que je vérifie l'huile de boite et de pont. Et je trouve que globalement la transmission à du jeu (ça se constate bien lors des changements de vitesse, on sent qu'il y a un temps de "réaccouplage" des engrenages), j'espère que ce n'est pas trop grave, peut être un réglage du jeu des engrenages du pont.

A faire également, les joints de caches culbuteurs, ça c'est facile.

la carrosserie ce sera pour la retraite dans 2 ou 3 ans.

dans tous les cas, ce forum est une mine de renseignement et on sent bien les "vagues" de passionnés présents sur une certaine durée et qu'on ne voit plus mais qui ont laissé un grand savoir.

lemaka07

J'ai également un ralentit qui n'est pas génial, je suis à environ 500/rpm, je trouve ça un peu faiblard, non ? Combien as tu sur la tienne ?
Aucun soucis de démarrage par contre pour la mienne, temps chaud comme plein hiver ça part au quart de tour. Le carbu est neuf l'ancien propriétaire l'avait changé peu de temps avant la vente, c'est un Holley 4V mas je n'ai pas osé toucher au réglage pour l'instant

machbill

(je n'ai pas de stroboscope et mesure du régime, pas encore eu besoin), donc au compte tour, c'est environ 600 à 700 tr/mn.

Elle démarre bien à froid ou à chaud, c'est juste qu'à froid, elle cale si je n'accélère pas franchement au départ. A noter qu'elle a un pont à rapport long, ça n'aide peut être pas non plus en 1ère.

mon carbu est un ford autolite 400 d'origine. Je creuse le sujet, mais je crois que j'ai un pb avec le mécanisme, qui à froid quand on accélère à fond, met en place une came qui agit sur le ralenti, j'ai pas encore tout compris dans cette cinématique mais en maneuvrant l'ensembe à la main, j'ai un régime de 1500 tr/mn à froid, qui bien sûr redescend une fois chaud.

Je virerai bien tout le truc pour mettre un starter manuel avec tirette à câble.

machbill

rien de neuf sous le soleil, j'arrive pas à la mettre sur cales pour des interventions plus lourdes, ce serait comme un petit deuil  :'(

donc dès qu'il y a de la route sèche, je roule un peu et pour l'instant j'arrive à la sortir toutes les 2 à 3 semaines (1100 miles depuis juin 2018). Ce samedi, roulage de nuit, pas eu le temps dans la journée, ça a son charme aussi.

Mes petites interventions sur le levier de vitesse, échange des joints et des petits ressorts à la base du levier et un bon graissage rende la boite manuelle assez agréable (la 2ème n'accroche quasiment plus).

Faut que je me décide, car je dois faire :

- vidange bv, pont (au moins pour vérifier l'intérieur) et moteur bien sûr,
- échange des ressorts arrières et en profiter pour assainir la partie arrière des longerons (grattage brosse métaillique et peinture époxy).

Faut juste que je m'y mette ...

lemaka07

On est tous pareil, ici aussi l'hiver commence à pointer le bout de son nez donc j'aimerais également faire quelques réparations avant le retour en France l'été prochain. J'ai commencé à me faire mon stock de pièces grâce au Black Friday, maintenant au boulot.
Remplacement :
-du réservoir et du flotteur de gauge essence.
- des valve cover car j'en ai un qui a perdu son chrome + joint.
Réparation du chauffage qui pourrait être utile en ce moment, j'avais changé la résistance et le switch mais toujours rien ... je vais me pencher sur le câblage.
Voilà bref moi aussi de quoi s'occuper cet hiver.
J'aimerais faire l'étenchéité et blaxonner le châssis à mon retour, aurait tu une idée du prix ?


amoniac

Courage les gars ! Je sais que ce n'est pas facile d'immobiliser nos belles ! Mais ça permet d'aller les voir régulièrement dans le garage et de mettre un peu les mains dedans... (heu...  smk)

La mienne est sur chandelles depuis juin, je n'en ai pas profité réellement encore...  :'( mais elle sera comme neuve... prochainement ^^.

machbill

Citation de: lemaka07 le 17 Décembre 2018 à 19:06:13

J'aimerais faire l'étenchéité et blaxonner le châssis à mon retour, aurait tu une idée du prix ?


eh non pas d'idée du prix, je vais faire moi même, par petite surface...
(c'est pas le prix de la peinture epoxy que tu cherches ?)

machbill

enfin, je me suis lancé, j'attaque les ressorts arrières, les 4 écrous de la plaque sous les ressorts sont débloqués (clé à choc), mais évidement les boulons de chaque coté des lames résistent, je prépare la meuleuse...


machbill

ça progresse très lentement, après quelques heures de boulot, 2 meuleuses et 1 scie sabre, et quelques lames de scie, les ressorts ont enfin dégagé (un vrai combat), pfff
(j'ai préféré la scie sabre pour la fixation principale, car avec les disques à tronçonner j'avais trop peu de place et peur d'abimer le longeron).

Phinata33

Au départ, c'est dans cette config là que je voulais la Mustang. blanche intérieur rouge, la classe ! (C'était y'a 30 ans)
Tu as trouvé une bonne candidate, bravo.
Il n'y a pas grand chose à faire et au moins tu peux en profiter.
Hop, post aux favoris ! (un de plus  ;D)
Bon courage pour la suite !  bien1

Phinata