Concours photo

Partenaires

Sur Facebook

Refection 289 ,comment s'occuper durant les longs hiv..euh étés caniculaires

Démarré par Kiwicerise, 13 Février 2017 à 12:17:58

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Contenu du premier message
Bon ça caillait, impossible de sortir la poulette et en plus la T5 arrive bientot. Résultat, autant occuper ses petits doigts engourdis de manière productive en préparant les culasses fonte de mon 289 ;D

Si vous avez des remarques meme négatives n'hésitez pas je suis toujours preneur de conseils bien1


Le matos:  Une ponceuse droite et un flexible. Perso j' ai déja du matériel de la marque Milwaukee et surtout les batteries qui marche t sur toute la gamme donc j'ai seulement racheté la ponceuse droite. Au passage, excellent matos équivalent à du Dewalt ou bosch bleu.
Là ou ça pique un peu c'est au niveau des fraises quand on prend chez Dremel mais ça tient suffisamment longtemps pour avancer quand meme. J'ai plutot choisi des meules type corindon plutôt que des fraises au carbure de tungstène comme on le voit des fois sur des video US et bien m'en a pris puisque la fonte se travaille étonnamment bien. Elle est plus tendre que je n'aurais imaginé.La fraise aurait été trop hardcore je pense.






J'ai d'abord attaqué les conduits du collecteur d'échappement, quelques bosses de soudure à lisser, attention ça c'est une expérimentation perso, je ne recommande à personne de le faire (contrairement au travail des culasses) car il y a un risue de faire sauter les soudures des tubes mais j'accepte de prendre le risque car j'ai d'autres collecteurs si jamais...
Le but c'est que le flux d'échappement soit toujours du plus petit au plus grand diamètre (comme en admission d'ailleurs) et l'ouverture des tri Y d'origine était faiblarde.





Ensuite on fixe l'admission sur la culasse.
Je fais un montage à blanc pour voir ou va se trouver les joint d'admission lorsque tout sera serré. Il y a du jeu lorsqu'on se contente de serrer le joint uniquement sur la culasse et il peut bouger lors du remontage final alors autant faire des marques au feutre à respecter lorsqu'on va remonter tout ça. Ca evitera de se retrouver avec un joint qui déborde sur l'entrée du conduit d'admission et qui va créer une restriction.





 Lien

Kiwicerise

Les redescentes d'huile sont de plus gros diamètre a l'arriere du bloc que devant, vu que le moteur doit etre légèrement le nez en l'air.
Les redescentes avant se jettent sur les côtés de la chaine de distribution, c'est quand meme pas fait pour la lubrifier? Parce qu'elles sont quand meme assez loin, il faudrait de la pression pour que le flux d'huile atteignent la chaine!
La distrib se lubrifie bien comme le vilo? En barbotant dans le carter d'huile?

thor_eyerdhal

Rien ne barbotte dans le carter d huile! On en est plus aux années 30...
Le vilo ne doit être lubrifié qu au niveau des coussinets par le circuit interne de lubrification.
Le barbotage fait perdre de la puissance et crée de la mayonnaise (émulsion huile + gaz du carter, c est à éviter le plus possible. D ou les windages trays optionnels)
La distribution est lubrifiée par les retombées et projections ça lui suffit largement.

Kiwicerise

Ah je me demandais exactement comme la lubrification se faisait au niveau du bas moteur.Donc l'excentrique de pompe a essence est graissé par les projections comme le reste je suppose?

thor_eyerdhal

Oui, même sans le barbotage, il y a un brouillard huileux dans le bloc. Pour ce qui est des cylindres (avant que tu ne le demandes ) c est l huile qui gicle des bords des paliers de bielle et de vilo qui est projetée (en partie) surs les parois des cylindres.

Kiwicerise

je comprends mieux, d'ailleurs ce brouillard a un rapport avec les gaz qui remontent jusqu'aux cache culbu?

En parlant de gras...si tu te souviens cet été en démontant mes bielles j'avais trouvé que les pieds de bielles avaient un léger bleuissement (lié au montage à chaud des pistons) et j'hésitais a les réutiliser car j'avais peur que ça ait fragilisé le métal.
Au final, les deux bielles les plus bleuies avaient été remplacées par des reconditionnées commandées sur eBay. Bon...en faisant super gaffe quand j'ai chauffé mes bielles lors du remontage (chronométré avec la lampe à braser etc bref je me suis bien pris la tete) de mes pistons alu, j'ai quand même des traces bleues donc c'était pas un drame, toutes les bielles d'origine dans les 289 doivent avoir les pieds bleutés sans que ça porte plus que ça à conséquence ;D ;D

Par contre, j'ai du redémonter une de ces deux bielles reconditionnées sur eBay et j'ai eu la surprise de trouver le coussinet neuf que j'avais monté quelques jours auparavant et quelques tours de vilo à la clé plus tard trempé de gras au verso et je sais très bien que j'ai assemblé tout ça comme un vrai maniaque. Lavage des mains et graissage (assembly lube) uniquement au recto comme préconisé. Serrage progressif des boulons de bielle en alternant les deux cotés pour un serrage du chapeau bien droit.

On est bien d'accord que la graisse ne doit en théorie pas passer derrière le coussinet?
Sur cette bielle là, les bords du coussinets dépassaient plus que sur les autres bielles aussi bien de la bielle elle même que de son chapeau donc je me demande si lors du reconditionnement, y'a pas eu une erreur d'usinage. Mauvais rattrapage de l'ovalisation? mal rectifié avec au final les coussinets qui deviennent trop longs et qui au serrage ne plaquent pas parfaitement dans la bielle??


thor_eyerdhal

Si les coussinets ne se plaquent pas bien c'est qu'ils sont trop courts par rapport au diamètre de la tête de bielle, pas trop longs...

Kiwicerise

et si les coussinets sont trop longs par rapport à la bielle, il se passe quoi? Il s'écrase vers l'interieur et vient en contact avec le maneton du vilo? ???

thor_eyerdhal

Il y aura à coup sûr une déformation et des effets néfastes...
C est curieux ton histoire, il faudrait que tu compares le diametre intérieur avec une autre.

Kiwicerise

Mouais je sais pas, au pire je remettrais une des bielles que j'avais précédemment "écarté" du projet. Je suis plutôt rassuré concernant ces histoires de chauffe/solidité des bielles. Si elles encaissaient jusqu'à 400 chevaux selon les dires de certains forums US, elles doivent etre suffisamment solides pour encaisser une chauffe temporaire de 300 degrés.

En tous cas encore merci de m'aider, je pense que je vais avoir encore pas mal de questions mais j'apprends grâce à toi. J'espère que ça servira aussi a d'autres membres du forum.

Phinata33

C'est sûr que ça va servir ! ap:lo
C'est même pour ça que sont faits les forums !
Je devrais entreprendre la réfection de mon 289 rincé cette année. bien1

Kiwicerise

je me rends compte que j'ai été avare en photos alors petite session de rattrapage![attach=1]

Kiwicerise

bloc bien propre
coussinets d'AAC installés en faisant gaffe que les trous soient bien en face des conduites d huile

Kiwicerise


Kiwicerise

AAC installé avec deux graisses différentes pour le rodage, un vraie glue celle des lobes pour qu'elle reste dessus meme si le moteur est stocké pendant des mois avant démarrage

Kiwicerise

je bosse dans l'entrée de ma maison, histoire d'avoir un environnement propre et confortable. A chaque fois le moteur est réemballé pour eviter que la poussière ne rentre.

Kiwicerise


Kiwicerise

distri montée, on fait correspondre les deux poinçons en vis a vis, pas possible de se tromper.

L'embiellage est monté, jeu des coussinets à 0.015 et entre 0.015 et 0.025 pour une des bielles (normalement compris entre 0.010 et 0.020) pas grave ça ira comme ça, vaut mieux un peu trop de jeu que pas assez.

Kiwicerise


Kiwicerise

montage a blanc d'une culasse pour verifier la correspondance des trous, on ne sait jamais

Kiwicerise

verdict=> trous permettants la redescente de l'huile presque alignés avec le bloc à l'arrière c'est a peu près ça, par contre à l'avant c'est pas top (2e photo). Trop tard pour chanfreiner la conduite au niveau du bloc, je ne prendrai pas le risque de faire entrer de la limaille dans le circuit d'huile maintenant.


Sujets similaires (5)