Concours photo

Partenaires

Sur Facebook

Série Spéciale Mustang

Démarré par Tuiky, 13 Juillet 2016 à 22:38:00

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Contenu du premier message
Merci de me remercier si cela vous à plus ... bien1

Origine : http://dark-cars.over-blog.com/

Ford Mustang Blizzard 1965

Parmi la crème de la crème des Ford mustang préparée je dois mentionner la Ford Mustang Blizzard 1965 de chez Ringbrothers.

Qu'est-ce qui la rend si impressionnante? Tout d'abord, vous devez savoir que Ringbrothers est un préparateur de voitures très renommé et qu'il a choisi de dévoiler ses Mustang modifiées les plus puissantes pour le Salon de la SEMA.

Au-delà de son étincelante peinture blanche créée sur mesure (d'où le nom), la Ford Mustang Blizzard 1965 de Ringbrothers renferme un moteur de NASCAR fabriqué par Wegner Motorsports.

Il s'agit d'un V8 de 427 pouces cubes qui transfère 710 chevaux aux roues arrière via une boîte manuelle Bowler à 5 rapports.

Les modifications sur la Ford Mustang Blizzard 1965 de Ringbrothers sont tellement nombreuses qu'il nous faudrait plusieurs pages pour toutes les énumérer.

http://www.youtube.com/watch?v=pWWym2CJh1o

 Lien

Tuiky

 4 juin 2012
2012 Retrobuilt - Ford Mustang Shelby GT500CS 1969

La Ford Mustang fait beaucoup parler d'elle ces derniers temps, surtout avec la version actuelle qui propose un ronflant V8 662 chevaux.

Soit la Mustang la plus puissante jamais fabriquée ! Mais certains tuners préfèrent choisir un autre chemin, et opérer sur une Mustang des années 60.

C'est le cas de Retrobuilt (qui porte très bien son nom) qui s'accapare une Mustang Shelby façonnée en 1969, pour lui administrer quelques modifications sur le kit carrosserie.

Le bodykit comprend ainsi de nouveaux éléments provenant d'une Mustang de 2005 histoire de donner un petit coup de jeune à notre Shelby de 1969 !

Ce dernier propose donc de nouveaux pare-chocs, des nouvelles poignées de portes, de nouveaux feux arrière, de nouvelles jantes...

Et pour les amateurs de vitesse, Retrobuilt peut aussi s'occuper de vous avec une petite reprogrammation moteur dont il a le secret, et installer également un kit de suspensions permettant de régler celles-ci selon vous souhaits.

Tuiky

 27 mai 2012
Mustang Shelby GT500 Eleanor 1967

Dans le film 60 secondes chronos, vous avez pu voir une Mustang au doux nom d'Eleanor, dans ce film, il était dit qu'il s'agissait d'une Shelby GT500 de 1967 !

Ceci n'est pas tout à fait vrai ! la Mustang Shelby de 67 ne ressemblait pas vraiment à l'Eleanor du film 60 Secondes Chrono avec Nicolas Cage !

En fait cette voiture surnommée Eleanor et appelée Shelby GT500 a été imaginée pour ce film, elle a été élaborée sur la Base d'une Mustang Fastback de 1967.

  Il faut rappeler que ce film est remake d'un autre film de 1974 ou Eleanor prenait les courbes d'une Mustang  Boss 302...

Un kit carrosserie a été crée pour l'occasion puis greffé. Une peinture spécifique, elle aussi, gris tungstène, ornée de deux bandes racing noires de type Shelby, a été choisie pour lui donner un look ravageur et unique et pour faire de cette Voiture une égérie de cette super production Hollywoodienne.

En effet, pour les producteurs du film 60 Secondes Chronos, plusieurs choses ont du être prises en considération : dans un premier temps, il fallait donner une grande égérie au film, forcément un muscle car, étant donné que l'on parle d'un film Américain !

Il fallait aussi un modèle que tout le monde connait et qui fait rêver, donc forcément, une Mustang ... Donc un Muscle Car, une Mustang, ... nous somme donc d'accord, la première génération de la Shelby GT 500 était donc la candidate idéale et rêvée !

Seulement, même pour une superproduction Hollywoodienne, il est impossible de se procurer une douzaine de de Mustang Shelby de première génération, d'une part à cause de la rareté de cette voiture.

D'autre part, parce que ces voitures sont protégées et possédées par des clubs de passionnée qui ne laisseront jamais détruire de telles Icones de la production Américaine ! Sans compter les côtes quasi-astronomique du modèle 1967 de la Shelby GT 500 !

La seule solution qui s'est alors présentée d'elle même, a donc été de créer cette voiture, ce qui permettait en plus, de moderniser une Voiture qui, certes fait rêver, mais n'a pas loin de 40 ans à l'époque du tournage !


Donc une douzaine de Voiture unique a donc été commandée au Préparateur Américain Chip Foose, qui s'illustre depuis très longtemps par ses réalisations de rest-mod sur Muscle Cars avec son entreprise Unique Performance.

Une douzaine d'épaves de Ford Mustang Fastback de 1967 a donc été récupéré, puis entièrement re-carrossé avec le body kit conçu par Chip Foose.

Un moteur dément lui a été greffé : le Moteur Shelby Super Snake V8 de 7,0 litres de cylindrée, gavé au NOS pour dispenser plus de 700 chevaux Sur certaine Figurantes. 

Finalement c'est Caroll Shelby lui même qui apporté la touche finale et offre la légitimité à cette Mustang Eleanor en signant cette Mustang et en autorisant les Fastback du film 60 Secondes Chrono à porter le nom de Shelby GT 500 !
https://youtu.be/qNTey5zbc8Q
https://youtu.be/lAiZ54oXE0g
https://youtu.be/kHvF793k-dU
https://youtu.be/WC6_Uf5XY_c
https://youtu.be/Svo5UlFuZ1U
https://youtu.be/9hP5QB642fw
https://youtu.be/WPmtKh_zMNA
https://youtu.be/N-KpG082ZFA

Tuiky

Ecrit par : Mathias Dugenetay16/07/2016 10:35

Ford Mustang Shelby GT350 « Ole Yeller » : Cheval de chasse

Ford réalise un exemplaire unique de sa Shelby Mustang GT350 rendant hommage à l'avion d'un célèbre pilote de voltige américain.

Un exemplaire unique

C'est devenu un rituel pour Ford : le constructeur de Dearborn réalise en effet chaque année un exemplaire unique de sa Mustang, ensuite proposé à une vente aux enchères, dont les bénéficies serviront à financer des bonnes oeuvres (en l'occurence l'Experimental Aircraft Association, qui propose aux jeunes des programmes d'éducation dans le monde de l'aéronautique). Après la Mustang Apollo Edition en 2015, Ford rend aujourd'hui hommage à Bob Hoover, célèbre pilote de voltige américain, et à son avion, le P-51D Mustang., affectueusement baptisé « Ole Yeller ».
Bob-Hoover-Mustang

Basé sur une Shelby Mustang GT350, cet exemplaire unique reçoit la même peinture jaune vif que son homologue aérien. Comme ce dernier, cette teinte est rehaussée par des touches de vert, au niveau des rétroviseurs, du gigantesque aileron arrière, de la signature lumineuse, ou des vitres teintées. On note aussi le très suggestif kit carrosserie en carbone, avec les superbes jantes Forgiato.

Si vous trouvez l'auto encore trop discrète (on ne sait jamais...), sachez qu'elle dispose également de néons vert flashy sous son châssis ou dans sa calandre!

L'intérieur reçoit des sièges Recaro, des seuils de porte spécifiques, et une instrumentation inspirée par le monde de l'aéronautique.

Sous le capot, on retrouve avec plaisir le V8 5,2 L atmosphérique de la GT350 de série, et sa cavalerie sauvage de 526 ch. Il est associé à une boîte manuelle à 6 rapports. Ford par ailleurs annonce avoir retravaillé les suspensions de l'auto.

https://youtu.be/BgEYU4B4EtI

L'auto sera vendue le 28 juillet 2016 prochain, à Oshkosh dans le Wisconsin.

Tuiky

25 mai 2012
1966 Ford Mustang Shelby GT 350H (Hertz)

La société de location  Hertz désireuse de faire vivre quelques sensations fortes à ses clients  VIP ,passa commande de 1000 vehicules pour l'années 1966 à Ford qui développa un modèle spécifique de la GT.350 pour le loueur.

  C'est ainsi que naquit  la Shelby 350 GT-H  avec son V-8 4,7 Litres 289.ci De 306 CV ce concept portait le nom évocateur de "Rent-A-Racer", littéralement "Louez un Bolide".

Livrée dans une teinte noire unique et une version bleus sapphire et bandes Le Mans dorées, et siglée de logo aux couleurs de Hertz.


La 350 GT-H est equipée d'une transmission automatique et de jantes 14 pouces five-spocke chromed magnum 500.? Une autre couleur est toutefois disponible pour les 350 GT-Hs, le bleu sapphire .


Par la suite Hertz vendra des autos aux particuliers qui les personnaliseront ,entre autre des jantes After Maket ,tel que les American Racing tork-trusth II.

L'année suivante Hertz réitéra l'operation mais cette fois ci avec des Shelby 350 GT d'aspect normale. Pour la petite histoire certains clients peu scrupuleux  louaient des 350 GT afin de les faire courir sur circuit.

Arrivé en fin de millésime, Carroll Shelby se décida à produire 6 convertibles GT 350, le but n'était pas de les commercialiser mais d'en faire profiter son entourage et accessoirement lui même !

Manque de temps oblige, seul 4 exemplaires virent le jour, mais de ces 4 exemplaires, Carroll Shelby n'en aura pas senti le goût : parti pendant une longue période en europe, à son retour, les 4 cabriolets avaient disparu....

Tuiky

24 mai 2012
(1969 / 1970) Ford Mustang Shelby GT 350

1969, voici arrivée la dernière année de production après une arrivée en 1965 ! Non, nous n'oublions pas le millésime 1970, c'est juste que les exemplaires vendus en 1970 n'étaient ni plus ni moins que les invendus de 1969 !

C'est devenu une mode depuis 1966, 1967 et 1968, les Shelby subissent un restyling pour chaque nouveau millésime et le design de la Shelby de 1969 est trés réussi !

La fibre est plus que jamais emloyée sur la face avant de la voiture avec une calandre avancée de 10 centimètres par rapport à une Mustang de série !

Le style préfigure quelque peu ce que donnera le nouveau design des Mustang de la génération 71/73 avec un avant massif, des phares repoussés à chaque extémité et une grille de calandre enfoncée entre les deux phares. Cette calandre possède un monogramme Shelby surmonté d'un cobra sur sa partie droite.

Le capot de type NACA n'est pas en reste avec pas moins de ciq prises d'air : deux disposées à l'avant à chaque extrémité servant à faire entrer de l'air frais dans le compartiment moteur, la troisième centrale servant de prise d'air ram air au carburateur et les deux dernières disposées dans le sens contraire, à l'arrière, servent à extraire l'air chaud du compartiment moteur.

Rajoutez à cela les deux prises d'air d'aile avant fonctionnelles et servant à refroidir les disques les deux classiques prises d'air d'ailes arrières, bien connues depuis la GT350 de 1966 ainsi que les prises d'air de custode et le compte est bon !

Son V8 351 pouces cubes (5,8 L) développe la puissance respectable de 290 chevaux couplé au choix avec une boite 3 automatique ou une boite 4 manuelle.

Il est à noter que les prises d'air d'aile arrières changeaient de forme si vous preniez une convertible, ceci causé par le bac à capote obligeant à passer les conduits d'air par un autre chemin !

Du côté de la poupe on retrouve les feux de la T-bird ainsi que le becquet en fibre déjà vu en 67 et 68. Le lettrage Shelby est toujours apposé sur la poupe, contrairement au capot qui lui pour cette année ne reçoit plus aucune inscription.

  Les bandes de décorations de bas de caisse migrent plus haut sur les flancs de l'auto et traversent les prises d'air d'aile avant où un logo GT 350 ou GT 500 est placé juste en amont.

Tout comme pour 1968, le convertible est proposé au catalogue, que ce soit en GT 350 ou GT 500. Avec une telle ligne, c'est sûr, on ne pouvait confondre une Mustang de série avec une Shelby Mustang !

Les invendus de l'année 1969 ne furent pas perdus pour autant, ils seront estampillés millésime 1970 avec deux bandes de peinture noire sur le capot, un spoiler ... et départ en concession !

1969 aura été la dernière vraie année de production, de toute façon il était grand temps que les Shelby disparaissent, concurrencées par les Boss 302 et autres Mach 1 qui proposaient les mêmes sensations dans des styles bien différents !

https://youtu.be/HiZtqkbVCH8
https://youtu.be/wiWhh-rRjgk

Tuiky

12 mai 2012
1968 Ford Mustang Shelby GT 350

Après le modèle 1967, 1968 marque une nouvelle évolution esthétique de la Shelby Mustang, mais c'est aussi la fin d'une ère. En effet la Shelby n'est désormais plus produite dans les ateliers de Shelby mais directement dans les usines Ford.

En effet dès le millésime 1968, la production de la Shelby mustang n'est plus confiée à Carroll Shelby qui finalement s'avoue content de s'être "débarrassé" de la Shelby mustang, subissant sans cesse les pressions de la direction de Ford pour rendre toujours plus bourgeoise la Shelby.

L'objectif premier de Carroll Shelby était de produire une vraie sportive, celui de Ford de vendre des voitures à l'image sportive mais adaptées à un usage quotidien. L'entente étant consumée, chacun repart donc de son côté !

La face avant est de nouveau restylée avec une calandre encore plus béante. La prise d'air du tablier inférieur avant forme une continuité ave la calandre, formant une bouche béante ouverte sur la route. Les feux longue portée sont de forme rectangulaire.

Le capot possède toujours des attaches de sécurité, mais ses prises d'air sont une nouvelle fois redessinées, cette fois-ci placées en extrémité de capot. Nouveauté également sur ce capot, le lettrage Shelby qui fait ici sa première apparition, jusqu'ici le capot ne possédait aucun lettrage.

L'habitable suit celui de la Mustang de série avec toutefois le monogramme Cobra remplaçant le traditionnel Mustang. L'arceau de sécurité est proposé de série, tout comme les ceintures à enrouleur qui prennent leur point d'ancrage sur ce même arceau.

Du côté de la poupe peu de changements, toujours une double ligne d'échappement à embouts chromés mais pour cette année non plus des feux arrières de Cougar, mais de Thunderbird !

Le lettrage Shelby se retrouve également en lieu et place du lettrage Mustang traditionnel en milieu de panneau arrière.

En ce qui concerne des équipements, la liste est désormais longue comme une journée sans pain ! Vous pouviez opter soit pour un usage purement sportif, ou si vous le désiriez, rouler en Shelby toutes options.

1968 est l'année des changements en terme de motorisations. Si le big block 428 de la GT 500 KR est toujours proposé, en revanche le 289 prend de la GT 350 sa retraite !

Supprimé du catalogue de la Mustang de série, il est remplacé par le nouveau V8 d'entrée de gamme de Ford, le 302 ci, pour la Shelby il se voit doté d'un collecteur d'admission spécial coiffé d'un carburateur 4 corps Holley.

La puissance annoncée est de 250 chevaux, puissance moindre par rapport à feu le 289 ce qui n'est pas des plus bienvenu étant donné le gain de poids de la génération 67/68. Le compresseur Paxton est cependant toujours proposé en option sur ce nouveau bloc.

Tuiky

12 mai 2012
1967 Ford Mustang Shelby GT 350

Après le modèle 1966, 1967 est marqué par une nette différenciation des Shelby par rapport aux modèles de série. La face avant de la voiture est totalement redessinée avec l'emploi massif de fibre de verre permettant un design exclusif de la Shelby Mustang.

Cette face avant avec ses phares profondément enfoncés dans les ailes reprenait le pare-choc d'origine mais apportait une calandre béante qui comportait deux feux de routes. Ces feux étaient soit jumelés au centre ou bien disposés à chaque extrémité de la calandre.

C'est en raison de réglementations dans certains états que les phares longue portée étaient disposés de manière différente sur la calandre.

Pour terminer avec la calandre, celle-ci était dépouillée du corral et de son cheval comme pour les autre années, mais cette fois-ci un emblème spécial y était apposé portant l'indication Shelby GT 350 avec un cobra.


Le capot était toujours en fibre et comportait toujours les attaches de sécurité déjà vues les millésimes précédents, la grande nouveauté pour 1967 réside en la forme de la prise d'air, composée de deux écopes.

Sur le plan latéral de l'auto on note que les bandes de bas de caisse sont toujours présentes ainsi que la prise d'air d'aile arrière fonctionnelle refroidissant les tambours arrières.

Si l'avant avait bénéficié d'un profond relooking, l'arrière n'était pas laissé pour compte, lui aussi à eu le droit à la fibre afin de lui former un superbe becquet intégré au profilé de la malle arrière.

Autre touche d'originalité, les feux de Mercury Cougar en lieu et place des feux traditionnels, une autre manière de se démarquer nettement des propriétaires de Mustang de séries ! Au niveau de l'habitacle on note la présence dès 1967 d'un arceau de sécurité placé au niveau des montants de portes arrière.

Cette dernière va non seulement offrir un design exclusif mais aussi sacrifier l'aspect sportif pour un confort moins rationné. C'est aussi l'année de l'arrivée des big blocks au sein du compartiment moteur. Celui-ci n'était pas inconnu du bataillon car ce n'était ni plus ni moins que notre bon vieux bloc 428.

Si la GT 500 optait pour le 428, la GT 350 gardait son bloc 289  et ses 306 honnêtes chevaux, plus légère donc plus habile le 289 ne subit aucune modification pour 1967 mais, L'option du compresseur Paxton était, elle, toujours au catalogue.

S'il y avait bien un détail qui n'échappa à personne c'est celui de l'embourgeoisement des Shelby avec le temps.  le catalogue d'options fait un bond en avant pouvant faire de notre sportive une bourgeoise à moteur Haute performance.

Ce fut  la dernière année que Ford confia la production des Shelby Mustang à Carroll Shelby, en effet dès 1968 la production fut rapprochée des usines Ford.

Tuiky

5 mai 2012
1966 Ford Mustang Shelby GT 350

Suite aux demandes de la direction de Ford d'élaborer un modèle moins marginal que la GT350 de 1965, Carroll Shelby dû revoir sa copie pour nous proposer une toute nouvelle mouture de la plus piquante des Mustang, mais cette fois-ci, en plus civilisée et accueillante !

Ford souhaitait que la GT 350 soit diffusée à plus d'exemplaires afin que la voiture sorte de son tempérament de voiture presque exclusive et pour prouver que le savoir faire de Ford était bien là.bDe leur côté les clients réclamaient plus de différenciation car il est vrai que la GT 350 de 1965 se démarquait peu des Mustang de série.

Carroll Shelby prit donc note de tout ces arguments et mit sur roues une nouvelle version de sa GT 350 qui répondait aux attentes de tout le monde : une GT 350 moins coûteuse à produire et avec des signes extérieurs qui ne trompaient personne sur la marchandise !

Il n'y a pas de miracles, si l'on souhaite alléger les coûts de production, il faut aussi alléger la GT 350 ! mais pour cette fois-ci, pas d'allègement sur le plan du poids, mais plutôt sur le prix des modifications ! Exit le rabaissement du train avant, le pont de 9 pouces à différentiel à glissement limité (il sera tout de même proposé en option).

Toujours au chapitre des options, la possibilité pour 1966 d'opter pour une boîte automatique de type C4 à 3 rapports. La Borg Warner T10 équipant les GT350 de 1965 était toujours proposée.

Le moteur lui en revanche ne subit aucune restriction, il demeura donc le même qu'en 1965 avec son collecteur d'admission alu, son gros carbu de 715 et son carter d'huile à grande capacité. le seul détail qui changeait était les échappements, les sides pipe latéraux étaient remplacés par une tubulure débouchant à 'arrière de l'auto.

Le cru 1966 proposait donc enfin autre chose que du blanc niveau couleur de carrosserie ! 5 couleurs étaient maintenant disponibles au total. Les bandes de bas de caisse furent redessinées, légèrement plus fine qu'en 1965.

Ce qui se voyait le plus était la prise d'air d'aile arrière, fonctionnelle à l'instar des appendices chromés de la Mustang de sére qui étaient eux uniquement là à titre esthétique. Ces grosses écopes d'air servaient à refroidir les tambours arrière de 10 pouces.

Afin de mieux civiliser la GT 350 et que plus de deux personnes puissent profiter des performances venimeuses de la voiture, la banquette arrière fit son grand retour !

1966 marque aussi l'arrivée de deux "séries spéciales" au sein de la flotte des Shelby, il s'agit de la GT 350 H  Hertz le loueur souhaité proposer à ses clients de louer une voiture sportive ! c'est ainsi que Carroll Shelby, fit affaire avec Hertz en leur vendant 1000 GT 350 !

La GT 350 convertible  Carroll Shelby se décida à en produire 6 unités, le but n'était pas de les commercialiser mais d'en faire profiter son entourage et accessoirement lui même ! Les voitures étaient spécialement dotées avec la climatisation de série et une boîte de vitesse automatique pour mieux l'apprécier, cheveux au vent !

Le reste de l'équipement était conforme à la GT 350 de série avec un détail toutefois, si les prises d'air d'aile arrière étaient toujours présentent, elles étaient pour le coup factices : l'espace de rangement de la capote empêchant d'installer les conduits d'air ! seul 4 exemplaires virent le jour.

Tuiky

5 mai 2012
1965 Ford Mustang Shelby GT 350

Carroll Shelby, pilote US émérite et père des fameuses Cobra, eu la mission de faire des Mustang sauvages pour aller remporter le championnat américain de ce qui ne s'appelait pas encore le Nascar.

Mission accomplie, avec en prime des fabuleuses GT commercialisées pour la route : Mustang GT 350, GT 500.

Il a trouvé sa voiture idéale en la Ford Mustang fastback 2 +2 de 1965, un coupé de taille moyenne équipé d'un 6 cylindre en ligne de 170 ci et 101 chevaux.

La Mustang de série héritait d'un train arrière assez ingrat composé d'un simple pont rigide et de suspensions à lames de ressorts, le train avant n'était pas mieux loti avec son gros débattement et sa suspension trés souple, il fallait donc retoucher l'ensemble afin de gagner en précision.

Le train avant  fut rabaissé, de nouveaux ressorts, plus fermes remplaçaient ceux de série tandis que les amortisseurs étaient échangés pour des Koni réglables ! Afin de rigidifier l'ensemble, une barre stabilisatrice plus grosse fut adoptée.

Elle ne fut pas la seule barre de rigidification présente sous le capot, en effet Shelby ajouta en plus une barre dite "barre monte-carlo", cette fois-ci droite, parcourant toute la largeur du capot, fixée de chaque côté au niveau de la chandelle d'amortisseur.

Le train arrière ne fut pas épargné dans la course, tout comme pour l'avant des Koni réglables ainsi qu'un jeu de câbles et de barres de traction afin de limiter les mouvements du pont.

Comment gagner en agilité et en performance par la manière la plus simple ? Enlever à la demoiselle des kilos superflus ! On commence par l'habitacle : aucune touche de luxe particulière, le même tableau de bord que la Mustang de série avec son gros compteur kilométrique plat, pas de climatisation, pas de de luxe superflu et pas d'autoradio !

D'ailleurs il ne fallait pas perdre de temps à chercher une éventuelle banquette arrière, Carroll Shelby l'avait supprimée ! A sa place une roue de secours.

Au niveau de l'extérieur le capot acier était remplacé par un capot en fibre de verre, équipé d'une prise d'air débouchant juste au niveau du filtre à air et permettant d'encore mieux gaver le carburateur. Ce capot était équipé de deux attaches de sécurité.

Le capot en fibre de verre ainsi que l'ensemble des restrictions d'équipement permirent de gagner facilement une centaine de kilos ! Pas de luxe du côté des jantes, de simples jantes en tôles peintes couleur argent équipaient la GT 350, ces derniers étaient chaussés de performants Goodyear Blue Dot en 7.75x15.

La seule couleur de carrosserie disponible pour 1965 était le wimbledon white, au moins vous ne perdiez pas de temps à chercher une couleur pour la votre !
Le châssis n'était pas le seul à recevoir des modifications, il en alla de même pour la mécanique. Tout d'abord le 289, selon le règlement de la SSCA, on en pouvait toucher soit au châssis soit au moteur mais pas aux deux.

Ce n'était pas un problème pour Carroll Shelby car le 289 ci était équipé d'origine de pièces High perf et sortait 271 chevaux, il suffisait alors de le libérer un peu plus pour grappiller plus !

On commence par la ligne d'échappement : collecteurs Tri-Y 4 en 1 menant directement à de gros silencieux "Glasspack Mufflers". L'échappement débouchait directement devant les roues arrières, comment faire plus court et plus libéré !

Au niveau de l'admission le carburateur d'origine était remplacé par un Holley monté sur un collecteur d'admission spécial en aluminium.

Pour compléter le tout et ainsi éviter de voir notre beau 289 Cobra partir en fumée à la première accélération, un carter d'huile de grande capacité compartimenté remplaçait celui d'origine !Ces quelques modifications comme toute rudimentaires permettaient de faire sortir 306 chevaux de notre belle GT 350

Afin d'exploiter cette belle mécanique vociférante, les GT 350 recevaient de série une boîte de vitesse manuelle à 4 rapports rapprochés : la Borg Warner T10. Le freinage était confié à des freins à disques à l'avant tandis que les tambours d'origine à l'arrière étaient troqués contre des tambours de Ford Fairlane !

Les options étaient peu nombreuses, il avait tout d'abord les fameuse bandes "le Mans", de couleur bleue, ces bandes parcouraient la voiture de long en long et formait le signe distinctif des Shelby ! La grande majorité des 560 GT350  produites en furent équipées.

https://youtu.be/F3I-4eZ_yfk

Tuiky

30 avril 2012
1978 Ford Mustang II King Cobra

Sa période de production est de 1974 à 1978. La Mustang II n'est en rien comparable avec les  premières générations. Elles sont basées sur les plates-formes de la Ford Pinto et de la Capri européenne.

La Mustang II est en fait un juste retour aux sources : une voiture compacte (elle rejoint le gabarit de 64), au look sportif, et toujours très abordable.

Pour relancer les ventes en 1978, la Mustang II sera équipée en option du moteur V8 302 ci (5,0 L) couplé à une  boite manuelle à 4 rapports.

Grâce à un carburateur 4 corps Motorcraft plus performant la puissance grimpait à 141 chevaux à 3600 tr/min .

Un kit carrosserie plus massif avec spoiler sous le pare-chocs qui lui vaudra le nom de « King Cobra » avec des décalcomanies dont notamment un énorme Cobra sur le capot.


Les suspensions sont aussi améliorées. Ce sera en fait une édition limitée produite à environ 5 000 exemplaires.

Des ingénieurs travaillant chez Ford à l'époque de la conception de cette version ont affirmé qu'ils s'étaient largement inspirés de la Pontiac Trans Am au succès grandissant.

Malgré un V8 anémique de 140 ch la tenue de route de cette auto est monstrueusement une réussite, quoique l'on en dise...

Tuiky

27 avril 2012
2000 Ford Mustang SVT Cobra R

Le département SVT (Special Vehicle Team) de Ford - successeur du SVO - avait déjà transformé plusieurs variantes de la Mustang en de méchantes Cobra lorsqu'il proposa un modèle encore plus extrême avec la Cobra R.

Produite à seulement 300 exemplaires, elle passait difficilement inaperçue avec un imposant aileron arrière et un bouclier particulièrement agressif à l'avant.

Cette version Cobra R constitue l'évolution ultime de ce modèle. Agressive et musclée à souhait, la Cobra R n'est en revanche ni raffinée, ni élégante.

Sous le capot boursouflé, se cachait un méchant V8 "small block" 5.4 turbo de 390 ch avec un couple de 523 Nm  permettait d'effectuer le 0 à 100 km/h en 4.4 secondes et d'atteindre les 282 km/h .

Pour freiner la cavalerie le Cobra utilise des disques ventilés Brembo et la puissance passe au sol grâce à des jantes alliage de 18 pouces montées en 265/40 ZR18.

Elle qui est en outre la première Mustang à être équipée d'une boîte mécanique à 6 rapports.

https://youtu.be/LCHe7RAM6fM

Tuiky

21 avril 2012
(1969 / 1970) Ford Mustang Shelby GT 500

La Mustang Shelby GT 500 est née en 1967 lors du restylage des Ford Mustang datant de la même année.

Carroll Shelby qui produisait ses propres mustang sous sa marque suivit cette évolution et en profita pour donner à ses mustang un style plus personnalisé  des mustang produites par Ford.

1968, L'arrivée du nouveau moteur V8 428ci "Cobra-Jet" de 406 ch voit la GT 500 s'adjoindre à son patronyme les lettres KR pour "King of the Road".


En 1969, les usines Shelby se rapprochent de Ford qui prend en main leur production, les GT 350 et GT 500 coupé et cabriolet sont alors produites à la chaine et non plus à la main comme les deux précédentes années. La qualité en est bénéficiaire, mais exit le côté exotique de la fabrication à l'ancienne.

Les GT adoptent alors un style radicalement différent des précédents millésimes. La face avant est précurseur des prochains millésimes de sa cousine de chez Ford. Comme  la GT 500 de 1968 le V8 428ci "Cobra-Jet" de 406 ch prend place sous le capot.

Les feux sont profondément incrustés dans les ailes avant, les longues portées disparaissent, le capot échange ses deux écopes contre 5 entrées d'air. Les écopes de custodes disparaissent pour laisser place à des glaces, et celles des arches de roues arrière émigrent derrière les poignées de portières.

Les bandes de bas de caisses émigrent vers le milieu des flancs. La malle arrière gagne un bandeau noir orné des lettres S H E L B Y chromées, les feux arrière restants eux les mêmes que le précédent millésime.

La production des GT 500 et GT 350 s'arrêta à la fin de l'année. Les Shelby invendues furent proposées à la vente en 1970, avec quelques légères retouches.

Ainsi mourut l'un des monstres sacrés des années soixante et qui sonna avant l'heure le glas des Muscles Cars.

Tuiky

19 avril 2012
(1969 /1970) Ford Mustang Boss 429

La Boss 429 quant à elle c'est une brute !Pour cette dernière aussi il a fallu procéder à de profonds remaniements, mais bien plus lourds que pour la Boss 302 !

Le Bloc 429, tellement énorme qu'il ne tenait pas dans le compartiment moteur de la Mustang ! Il a alors fallu y faire quelques modifications.

Il fallut déplacer la batterie pour la mettre dans le coffre, et adopter une assistance de freinage plus petite.   

Déplacement également des chandelles d'amortisseurs afin de gagner de l'espace en largeur pour pouvoir loger les imposantes culasses semi-hémisphériques.


Elles furent remplacées par des chandelles renforcées maintenues par une épaisse entretoise, les triangles de suspensions furent abaissés et les ailes élargies afin de pouvoir accueillir les fameux wide oval de chez Firestone, en F60.

1969 429 Pro Stock

A cette occasion les axes de fusées furent renforcés eux aussi afin de résister aux ardeurs de la voiture, tout comme la suspension, reprenant le même schéma que la 302, avec des amortisseurs tarés très durs et décalés à l'arrière afin de mieux contrôler les mouvements de pont. Contairement à la Boss 302, les jantes magnum 500 faisaient partie ici de l'équipement de série.

Toutes ces modifications de structure n'étaient pas sans raisons, car ce big bloc destiné aux hauts de gamme Ford dont on renforca les paliers avec des fixations à 4 boulons sur 4 des 5 paliers. Les énormes culasses furent réalisées en aluminium après que l'on ai abandonné l'idée d'utiliser la fonte.

Les chambres de combustion avaient une forme bien spécifique, pas complètement sphériques, mais dotées de soupapes énormes  et inclinées.

Un radiateur d'huile additionnel était disposé devant le radiateur d'eau. Pour alimenter ce moteur, un seul carburateur quadruple corps Holley de 735 cfm coiffait l'imposant collecteur d'admission. 

A la différence de la Boss 302 plus grand public, la Boss 429 n'eu pas le droit aux mêmes égards de cosmétique.

Exit les bandes de décoration ou autres capot et panneau arrière noir, la Boss 429 ressemblait à s'y méprendre à une simple sportsroof standard, toutefois à quelques détails près ! 

Les fameuses jantes magnum 500 dont nous parlions plus haut étaient offertes de série, tout comme le spolier avant.

Un discret monogramme Boss 429 ornait les ailes avant et le confort n'était pas laissé au rebut avec une assistance de direction, un intérieur luxury avec sièges bacquets à hauts dossiers, volant à 3 branches rim blow et console centrale.

Comme à son habitude et afin de ne pas s'attirer le mécontentement des compagnies d'assurances, la puissance officielle de la Boss 429 fut annoncée pour 375 chevaux ! Encore une fois, ce chiffre en fit sourire plus d'un !

Peu de changements pour 1970 pour la 302 et la 429, Ford se contente de poursuivre les deux modèles au sein de la gamme Mustang avec une carrosserie légèrement  restylisée.

https://youtu.be/Vy7l3iPfuV8
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=HexjwUnXY6A
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=l3ZqFi5P6Co
https://www.youtube.com/watch?v=GFWDlnIRpLU&feature=player_embedded


Tuiky

19 avril 2012
1968 Mustang 390 GT Bullit

Mais comment cette voiture, est-elle entrée dans l'histoire ? Tout est parti en fait d'une colère de Steve McQueen, qui était aussi le producteur du film Bullit .

L'acteur avait en effet demandé un soutien à Ford mais le constructeur américain préféra se désengager du projet.

Du coup, McQueen décida en réaction de retirer tous les signes distinctifs de la voiture (le "mustang" et les blasons GT). Puis il fit rajouter des jantes noires en alu de type "American Racing".

La Mustang Fastback 390 gagna ainsi en agressivité. un style virilisé à la hauteur du talent du grand Steve.

Cette scène fait désormais partie des classiques du cinéma américain.

http://www.youtube.com/watch?v=Cip6GI7EBAA

Ford Mustang Fastback GT 1968 ( V8 390ci ) de Bullitt VS Dodge Charger (V8 440) des tueurs. Elles contribuèrent à la première course-poursuite en voiture digne de ce nom de l'histoire du cinéma.


Un reportage de M6 turbo sur la Mustang 1968 et  2008 Bullit

http://www.turbo.fr/ford/ford-mustang/essai-auto/148248-essai-ford-mustang/

http://www.youtube.com/watch?v=4WhdZrVUaBM


Tuiky

19 avril 2012
2008 Ford Mustang Bullit GT Edition

Après la bullit GT 2001 La Bullit 2008 tient la route au mythe Mustang. Créée sur la base d'une GT V8, elle se distingue des autres Mustang par tout un ensemble de modifications esthétiques.

La teinte Dark Highland Green (qui sera également disponible en noir), le blason "Bullit" qui sert de poignée de porte et remplace par la même occasion le logo Mustang, les rétroviseurs extérieurs, la calandre en nids d'abeilles.

Les jantes chaussées de pneus P235/50ZR 18 BF Goodrich. A l'intérieur, c'est style rétro chic et sportif : aluminium et sellerie cuir noir.

Elle est équipé du bloc V8 d'origine, quelque peu modifié, notamment sur l'admission d'air, ce qui porte sa puissance à 315 ch (+ 15 ch) et son couple à 442 Nm.

D'où des performances plus qu'honorables avec un 0 à 100 km/h en 5,4 s (soit 0,3 s de moins que la GT). Le tout couplé à une boite manuelle à cinq rapports. Du classique.

La Mustang Bullit 2008 ne sera produite qu'à 7700 exemplaires à un prix somme toute raisonnable de 31.000 dollars, soir un peu moins de 25.000 euros.


Turbo.fr: Essai Ford Mustang Bullitt / Dodge Charger (Emission du 05/04/2008)


http://www.turbo.fr/emission-turbo/405200-essai-ford-mustang-bullitt-dodge-charger-emission-du-05-04-2008.html

Tuiky

19 avril 2012
2001 Ford Mustang Bullit GT Edition

En 2001, Ford sort  une série limitée, la Bullit GT: elle repend les codes de la Ford Mustang Fastback GT 390 de 1968 mise en valeur par Steve McQueen dans le film éponyme Bullit. 

Dotée d'un V8 4601 cm3 elle dispose de 265 ch qui lui permettent une vitesse de pointe qui atteind les 220 km/h  malheureusement non importée en France !!

Dérivée d'une classique Mustang GT, elle arborait la fameuse teinte verte du modèle originel alors que plusieurs modifications techniques furent apportées.


Un châssis rabaissé, des amortisseurs Tokico ou encore des étriers de freins empruntés à la SVT Cobra.
https://youtu.be/gzGq3jdFDw0
https://youtu.be/h5XpOAf_JcE

Tuiky

14 avril 2012
2009 Ford Mustang RTR-C

Je vous présente la Ford Mustang RTR-C en effet c'est un projet monstueux,ce projet vient du maitre du Drift Vaughn Gittin Jr et c'est réaliser par Autosport Dynamic en 2009.

Pour la parti ésthétique de la Mustang elle est recouvert de fibre de carbone comme le toit,le capot,pare-choc,les flancs,les portières,coffre,les retroviseurs et le diffuseur.

La fibre de carbone ne change pas de couleur est reste naturelle.

Elle est équipé de jantes HRE CF40 en 19 pouces à l'avant et 20 pouces à l'arrière, des jantes ultra-légères.
Les étriers sont de couleurs bleue de 4 et 6 pistons sur des disques percés et rainurés de chez Wilwood.

L'intérieur fait place a la sportivité et au chic comme la planche de bord en fibre de carbone son volant à 3 branches et des sièges en cuir Sparco. Son poids est quand même de 1500 kg même avec une robe de carbone.

Pour les mécanique il y a le V8 de 4,6 litres qui aura une puissance de 550 chevaux et le V8 de 5,0 litres modifié qui aura une puissance de 650 chevaux.(Pour les futurs modèles.)

Tuiky

14 avril 2012
1968 Ford Mustang Shelby GT 500 KR

La Mustang Shelby GT 500 est née en 1967 lors du restylage des Ford Mustang datant de la même année

http://mustangattitude.com/mustang/1968/1968_00059_04.jpgEn 1968, la GT 500 coupé et convertible comme sa petite sœur, la GT 350, connaissent un restylage qui les démarquent encore un peu plus des mustangs de série

La face avant est encore plus personnalisée, les feux arrière de Cougar sont troqués contre ceux de la Ford Thunderbird. Apparait également une version convertible.

En cours de millésime, le V8 "police interceptor" est échangé contre le V8 428ci "Cobra-Jet" de 406 ch, qui donne des ailes à la Shelby.

Le 0/100 km/h est alors abattu en 4,85 s, ce qui est encore plus performant que le précédent millésime.

L'arrivée de ce nouveau moteur voit la GT 500 s'adjoindre à son patronyme les lettres KR pour "King of the Road".

Produite à 1.053 exemplaires dont 517 cabriolets, cette version s'équipe d'un V8 7,0 litres développant officiellement 335 chevaux (officieusement 400 chevaux).

https://youtu.be/zdoEnaD57qw
https://youtu.be/TAfsFl_fLmw

Tuiky

6 avril 2012
2012 Roush - Ford Mustang GT

Roush effectue son grand retour sur la scène tuning ! La firme nord-américaine ne c'était plus manifestée depuis un petit moment, mais quand celle-ci décide de se montrer, il faut vraiment s'accrocher !

Le tuner propose une préparation divisée en trois étapes. La première appelée Stage 1 offre un kit carrosserie dénommé R6 avec kit aérodynamique, nouveau pare-chocs avant, nouvelles optiques, un aileron arrière ainsi qu'un diffuseur tout neuf comprenant des sorties d'échappement chromées.

L'habitacle n'est pas laissé pour compte avec tapis de sols et console centrale personnalisée. Le Stage 2 propose lui de nouveaux amortisseurs, des jantes 18 pouces à cinq branches équipées de pneus Cooper RS3 et obtient également les modifications opérées dans le Stage 1.

Le Stage 3 se veut le plus impressionnant avec une reprogrammation moteur du bloc V8 5,0 litres qui offre désormais 565 chevaux grâce au kit de suralimentation R2 300.

D'autres options peuvent être disponibles si les clients se montrent encore plus gourmands, mais objectivement, Roush a vraiment frappé sur ce coup...

Tuiky

3 avril 2012
2012 Ford Racing - Ford Mustang GT

Qui mieux que Ford Racing pouvait se permettre de personnaliser comme bon lui semble, la Ford Mustang ? La firme sport du constructeur US se lance dans un projet assez imprévisible.

Pour preuve ce kit carrosserie vert clair absolument improbable, comprenant un nouveau spoiler avant Laguna Seca, et une paire de jantes 19 pouces Mustang Track Pack Noir enveloppées dans des pneus P Zero Pirello avec étriers Brembo quatre pistons.

Voilà pour le premier acte, car nous sommes encore loin d'avoir fait le tour de la question !


Ford Racing enchaîne avec une intervention sous le capot pour booster les performances du 5,0 litres Ti-VCT. Un nouveau système d'échappement Mustang GT a été installé ainsi qu'un silencieux sport et une nouvelle transmission manuelle six vitesses Getrag MT82.



Bien d'autres surprises nous attendent encore, mais tout comme les performances établies par le bolide, Ford Racing garde quelques arguments en stock, histoire de convaincre un peu plus les potentiels acquéreurs...

Sujets similaires (5)